Les orchidees d’avant saison en Avantes


Le savez-vous ?
Mesdames les cuisinières, vous qui mettez vos mains dans la farine pour cuisiner de délicieux gâteaux, il est une plante que vous utilisez fréquemment : la seule
variété d’orchidée comestible. C’est une liane qui pousse dans les forêts tropicales humides. Les Aztèques, et auparavant les Mayas, l’utilisaient pour
parfumer une boisson épaisse à base de cacao destinée aux nobles et aux guerriers, et qu’ils appelaient : xocoatl.
Cela ne vous dit rien ? Cherchez, vous avez trouvé ?
Il s’agit bien sûr de la vanille et de sa gousse odorante.
Mais avant d’en arriver à cet épice que vous glissez dans la préparation, il y a tout un méticuleux travail de culture, notamment de fécondation qui se fait
manuellement, fleur par fleur. Car l’insecte (une abeille) qui assure naturellement cette fécondation n’a pas été introduit dans toutes les zones de culture.
Cependant nous n’avons pas besoin d’aller très loin pour admirer des tapis d’orchidées et faire la connaissance de quelques spécimens de cette fleur qui compte plus de 35 000 espèces.
C’est le début de leur floraison dans nos prairies (faites tout de même attention aux prés de fauche, aux clôtures et … aux tiques)
Dans l’Avantès, conduits par Jocelyne , Huguette, Michèle et Didier, tout un groupe de passionnés, loupe et livre de référence en main, se penche sur les
hautes herbes à la découverte de nos orchidées. Elles sont belles, délicates et ont des noms poétiques ou imagés : lutéa, araignée, grenouille, homme pendu,
bouffon….
Ces fragiles corolles s’offriront à vous dans l’objectif de votre appareil photo car bien entendu il est interdit de les cueillir ; ces joyaux de notre flore ne sont à admirer que dans leur écrin naturel.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *