Repérage flore de l’Avantès


C’est un trou de verdure….
Par cette belle journée qui annonce le printemps, un petit groupe d’Amis du Pnr sont partis à la découverte d’un endroit secret de l’Avantès.
Une courte marche dans la prairie enluminée par les touffes de jonquilles ou de primevères, et nous apercevons sortant d’une anfractuosité de la roche une cascade qui se précipite dans une vasque entourée de fougères. C’est l’Ardeous qui bouillonne à travers les cailloux moussus. Mais d‘où vient cette eau ? Quel est son mystérieux chemin sous terre ? Nous ne le savons pas. Cependant, je suppose que la curiosité de l’un d’entre nous le fera se pencher sur cartes et topos pour nous dire : « je sais, je sais, je sais »
Ensuite, elle coule lentement pour se mêler au Volp.
Un peu plus en aval, une noble tâche l’attend : celle de faire tourner les meules d’un moulin qui fonctionnait encore au début du siècle dernier.
Enfin, elle sera libre et coulera des flots heureux jusqu’à l’Océan.
Cette journée « buissonnière » a tenu toutes ses promesses : découverte, convivialité, partage : tout ce que nous aimons aux Amis du Pnr

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *